Accueil - Particuliers - nos solutions de traitement d'eaux - Pourquoi traiter votre eau ?


 

pourquoi-traiter-mini

Malgré toute son exigence et la meilleure volonté du monde, le traitement collectif de l'eau ne suffit pas à éliminer toutes les impuretés : plusieurs centaines de composants chimiques différents et potentiellement dangereux échappent couramment à ses filtres. Pour une eau pure ou simplement une eau douce, il est donc essentiel de disposer de solutions domestiques.

Menaces sur votre santé

L'accroissement de l'influence des activités humaines sur l'environnement depuis la fin du 19ème siècle s'accompagne d'une augmentation de la pollution des eaux. Outre le développement des polluants « naturels » que sont le calcaire et autres composants minéraux (fluor, arsenic.) et les composés organiques (bactéries, microbes.), sont apparus de nouveaux types de pollution : pesticides, nitrates, phosphates, métaux (cadmium, chrome, mercure, plomb, zinc, cuivre, sélénium, aluminium.) et même produits radioactifs dans certaines régions (on a retrouvé du césium radioactif sur des bassins versants français) !

Les moyens collectifs mis en ouvre

A ce jour, le seul mode de traitement collectif à même de supprimer tous les polluants en ne laissant passer à travers les micro-mailles de son filet que les molécules d'eau pure est la nanofiltration. Néanmoins, l'usage de ce procédé très coûteux et délicat à entretenir est encore confidentiel. Les autres modes de traitement collectif sont insatisfaisants : en fait d'éliminer les polluants, ils n'en retiennent qu'une partie afin d'atteindre les limites légales permettant de déclarer l'eau potable.

On n'est jamais mieux servi que par soi-même

Les décrets peuvent changer. et l'eau dite potable aujourd'hui déclarée sinon dangereuse du moins dommageable demain, à l'exemple de l'amiante. C'est donc aux particuliers, soucieux de leur santé autant que de leurs appareils électroménagers (dont la durée de vie est sensiblement raccourcie par le calcaire) de s'équiper ! Les sociétés qui distribuent l'eau sur leur territoire n'investissent pas dans la nanofiltration ? Les particuliers peuvent heureusement trouver les moyens performants de consommer une eau digne de leurs aspirations sanitaires en choisissant d'installer soit un adoucisseur, soit un osmoseur.

Les bienfaits de l'eau douce

L'installation d'un adoucisseur domestique permet d'éliminer toute trace de calcaire et de profiter d'une eau littéralement douce et à moindre coût. Machines à laver, lave-vaisselle, robinetteries, joints, chauffe-eau, chaudières, joints, chasses d'eau, tuyauteries, vêtements et même peau : tous les « équipements » s'ils ne sont plus soumis à l'attaque répétée du calcaire conservent bien plus longtemps leurs qualités et voient leur durée de vie augmenter. De plus, une eau douce permet de faire diminuer la consommation de produits d'entretien et de faire des économies d'énergie.

Les avantages d'une eau pure

L'équivalent domestique de la nanofiltration est l'osmoseur. Supprimant mauvais goût et mauvaises odeurs et capable de filtrer le millier de microparticules polluant l'eau (des métaux aux bactéries en passant par les pesticides, les nitrates et le calcaire), l'osmoseur fournit une eau de qualité supérieure à consommer sans modération. Sécurité bactériologique, santé, goût, absence de tartre et de nombreuses économies (sur l'achat de produits nettoyants, sur l'achat d'eau en bouteilles, sur l'énergie, etc.) : l'osmoseur redonne le plaisir vital de boire de l'eau pure.

Quelques chiffres sur l’utilisation de l’eau

Aujourd’hui, un Français consomme en moyenne 150 litres d’eau par jour dans son foyer :
  • Pour la douche : entre 30 et 80 litres contre 150 à 200 litres pour un bain
  • Pour le lave-vaisselle : entre 25 et 40 litres
  • Pour le lave-linge : entre 70 et 120 litres
  • Une chasse d’eau consomme en moyenne 10 litres
  • Le lavage d’une voiture nécessite environ 200 litres
Source : www.eaufrance.fr

Accéder à nos services Accéder à nos produits